menuFnac

Mon compte

musee impressionnistes

MUSEE DES IMPRESSIONNISMES

99 RUE CLAUDE MONET
27620 GIVERNY

Ajouter MUSEE DES IMPRESSIONNISMES à mes alertes

Le musée des impressionnismes à Giverny, village normand, s’intéresse à l’histoire de l’impressionnisme et à ses suites, notamment la colonie de Giverny et la vallée de la Seine. Claude Monet s’installe à Giverny en 1883. Bien qu’il n’ait jamais encouragé d’artistes à le suivre, le village attire rapidement un cercle d’américains désireux de mettre en application des principes impressionnistes au cœur des paysages normands.

Le Musée des impressionnismes : Fondé par Daniel J. Terra en 1992, le Musée d’Art Américain Giverny a créé, lors des 16 années de son existence, une programmation sans précédent d’expositions, publications, colloques, conférences, sur le thème de l’art américain. 

En 2009, un partenariat entre la Terra Foundation for American Art, le Conseil général de l’Eure, ainsi que le musée d’Orsay, a permis la naissance du Musée des impressionnismes et remplace le Musée d’Art Américain Giverny. Ce nouveau musée s’attache à étudier l’histoire de l’impressionnisme et de ses suites, ainsi qu’à ses conséquences plus lointaines dans la seconde moitié du XXe siècle. 

Le Musée : une architecture intégrée dans le paysage de la vallée de la Seine : Philip Robert et l’agence Reichen et Robert, les maîtres d’œuvre de la Grande Halle de la Villette notamment livrent en 1992 une création qui s’attache à respecter et mettre en valeur le paysage typique de la vallée de la Seine. 

Prairies, bouquets d’arbres, vergers, terrasses, parterres de fleurs en sont les grandes composantes. Le musée s’inscrit dans la pente naturelle du terrain à flanc de colline, ne laissant apparaître que quelques murs opaques en pierre calcaire et des terrasses plantées de bruyères, prolongées par des parterres entourés de haies. A l’intérieur du bâtiment, quelques baies orientées au Nord ouvrent sur les collines de Giverny. 

L’architecture a su créer une atmosphère particulière, à partir de jeux de niveaux, de la juxtaposition subtile de couleurs et de matières, du contraste de l’ombre et de la lumière, et d’un certain dialogue entre l’intérieur et l’extérieur. Cette atmosphère rend hommage à la nature, chère aux peintres impressionnistes, à travers une architecture qui la respecte et la célèbre.

Actualité de la salle