menuFnac

Mon compte

Blonde et belge, mais pas que. Zoé cache des trésors de complexité, éclectique et électrique ensuite, amusante et battante aussi, ou bien ravageuse et originale… Zoé ne ressemble à personne. Et son premier disque lui ressemble. Femme multiple, petite fille espiègle et culottée, Zoé ose tout avec un tempérament de feu, de l’humour à revendre, un sens exact des situations et une voix qui passe du jazz au bel canto comme si de rien n’était.

Il y a des filles qui veulent tout. Zoé est de celles-là. De réminiscences Beatles en guitares sixties, de boucles électro en riffs jazzy, elle déploie ses atours sur des chansons délicieusement indisciplinées. On se délecte de ses acrobaties d’amoureuse sur le fil de la vie où les histoires de couple se muent en règlement de comptes, où la jalousie devient un divin défaut et les baisers, un amusant exercice de style… Le rire fait souvent place à des drames bruts disséqués au scalpel. Un tango argentin dissimule le jeu des apparences et la tristesse d’une vie hypocrite de « bourgeoisomane ». Une ballade classique cache une bouleversante apostrophe à une mère artiste…

Zoé, cette ex-choriste de Maurane et révélation des Francofolies de la Rochelle 2007, Zoé n’aime pas les droits chemins. Ce premier album est celui d’une fille puzzle dont les couleurs dessinent, une fois réunies, les traits d’une artiste singulière qui a choisi de ne pas choisir entre le masculin et le féminin, la douceur et la tyrannie. Elle a dans son regard l’étincelle d’une jeune fille devenue femme qui veut continuer à croire en ses rêves… Et cette étincelle ne peut pas laisser indifférent…

Actualité de l'artiste

L'ASPIRATRICE
Seul en scène
le lundi 05/12/2016 à 19h30

LE NEZ ROUGE
Face au 13, Quai de l'Oise
75019 PARIS 19

22,00 €
Offre Adhérent 21,00 € *