En quelques mots

Fernando Trueba est un scénariste, réalisateur et producteur qui collectionne les récompenses, et qui se consacre depuis plus de trente ans au cinéma, à la télévision, au théâtre et à la musique. 

Son film BELLE ÉPOQUE, avec Penelope Cruz dans le rôle d’une jeune ingénue, a remporté l’Oscar et le BAFTA du Meilleur Film étranger. Trueba s’est laissé tenter par l’aventure américaine en réalisant à Hollywood la comédie romantique TWO MUCH, avec Antonio Banderas, Melanie Griffith et Daryl Hannah, mais il est vite retourné dans son Espagne natale pour tourner plusieurs films dont LA FILLE DE TES RÊVES (LA NIÑA DE TUS OJOS), à nouveau avec Penelope Cruz, projeté en avant-première au Festival international du film de Berlin et récompensé par sept Goya. 

C’est à l’occasion du documentaire de Trueba sur le Latin Jazz, CALLE 54, que sont nées la collaboration et l’amitié qui lient le réalisateur à Javier Mariscal. Avec BLANCO Y NEGRO, Trueba a réuni le musicien cubain Bebo Valdés et la star espagnole du flamenco Diego «El Cigala» pour un concert filmé, qui a décroché le Latin Grammy Award du Meilleur Film musical. Son documentaire tourné au Brésil, LE MIRACLE DE CANDEAL (EL MILAGRO DE CANDEAL), lui a valu deux Goya. EL AÑO DE LAS LUCES (1986) a remporté un autre Goya, ainsi que l’Ours d’Or à Berlin. LE RÊVE DU SINGE FOU (EL SUEÑO DEL MONO LOCO, 1989) a reçu cinq Goya et LE SORTILEGE DE SHANGHAI (EL EMBRUJO DE SHANGHAI, 2001), trois. EL BAILE DE LA VICTORIA a représenté l’Espagne pour l’Oscar 2010 du Meilleur Film étranger et a récolté dix nominations aux Goya. 

Enfin, CHICO & RITA, qui a remporté le Goya du Meilleur Film d’animation cette année. Trueba est également l’auteur de plusieurs livres,dont un «Dictionnaire du cinéma». Il travaille comme critique de cinéma pour le grand quotidien espagnol El País

Son actu

Pause musicale