© Roch Armando

En quelques mots

Novembre 2001, Gaël Cadoux et Thomas Faure, grenoblois expatriés à Paris, décident de réunir leur passion commune pour le jazz et le funk dans un nouveau projet musical. Ils convient à cette occasion Jérémy Coke et Arnaud Renaville à leurs premières
expérimentations. C’est dans le dixième arrondissement que se dessinent les premiers contours d’Electro Deluxe.
Un an plus tard, les machines font leur apparition dans l’univers du groupe sous l’impulsion de Thomas Faure. Dans les mois qui suivent le groupe affine et enrichit son répertoire qu’il confronte à la chaleur des scènes françaises.
Le groupe prend alors le chemin des studios en 2004, pour enregistrer les dix titres de »Stardown ». L’album réunit 13 musiciens, qui viennent souligner la diversité des influences du groupe, et leur volonté de décliner sous plusieurs facettes leur passion du groove. Plus d’un an de tournée s’achève quand le groupe se retrouve à nouveau en studio pour l’élaboration de « Hopeful » album placé sous le signe du mélange des genres avec en plus l’expérience d’un groupe rompu à l’exercice du live en France et à l’étranger.

Son actu

Pause musicale