En quelques mots

Dollybirds, Dolly & Co, et enfin, Dolly. Sept ans d'épuration onomastique, et Manu, Micka, Thierry et Nicolas se font remarquer par Peter Murray, producteur de Zebda et des Négresses Vertes.

Le premier album éponyme du groupe sort en 1997 et se vend à plus de 150 000 exemplaires, porté par les singles Je n'veux pas rester sage ou Joe, qui triomphent lors des Eurockéennes de Belfort ou du Printemps de Bourges. La carrière de Dolly est lancée.

Deux ans plus tard, les instrumentaux se sont enrichis sur l'album "Un Jour de rêves", et la charismatique Manu s'en donne à cœur joie vocalement.

En 2002, "Plein air" synthétise habilement compositions rock et electro, ballades et sons pop, de C'est pour toià Matins d'encre. La partition rock de Dolly s'emballe sur le projet "Tous des stars" sorti en 2004, dans le continuum plus expérimental tissé par l'album précédent.

Après la mort du bassiste Michaël Chamberlain dans un accident de voiture en 2005, Dolly cesse toute activité. Manu reprend quelque temps après un come-back musical sous le patronyme Manu (passage du groupe au festival Papillons de Nuit 2008), et rend hommage à Mickaël dans nombre de chansons.

Son actu

Pause musicale