En quelques mots

Découvert en 2003 avec l'album "Parce qu'on vient de loin" et les tubes "Seul au monde" ou "Avec classe", vite devenu nouvelle égérie du R'n'B français, comme l'a confirmé sa tournée triomphale en 2004, Corneille choisit de surprendre avec un album entièrement anglophone, "The Birth of Cornélius", sorti en 2007.

Il habite depuis plus de 10 ans à Montréal et a choisi de renouer avec ses amours musicaux de petit garçon, Michael Jackson ou Stevie Wonder, dans un disque de soul habile. Ce choix émane aussi d'une prise de conscience issue de son rapport avec le Rwanda : après avoir été institué pape de la résilience par les médias français, Corneille reconnaît avoir assumé un personnage positif - face au génocide dont a été victime sa famille - qui n'est pas celui qu'il est aujourd'hui. "The Birth of Cornelius" sonne donc comme une renaissance : une réconciliation avec les souvenirs les plus douloureux et un choix de disque soul chanté en anglais, et complètement assumé.

Son actu

Pause musicale