Cie Arsenic

Son actu

En quelques mots

Le théâtre engagé d’Arsenic s'inspire de multiples esthétiques.
En 1998 Axel De Booseré et Claude Fafchamps décident de monter leur propre troupe en réponse à un constat : les spectacles de théâtre touchent une population trop restreinte, essentiellement composée d’habitués.
En 2010, la compagnie acquiert un nouvel espace : un grand chapiteau de 560 places spécialement créé pour leur nouvelle production, le Géant de Kaillas.

Les spectacles 
Une Soirée Sans Histoires(1999), inspirée par le théâtre de foire, est un voyage déjanté dans l’univers du Théâtre du Grand Guignol. "Prix du Meilleur Spectacle Jeune Compagnie".
Chez Marie - Bastringue (2000),dîner-spectacle villageois, un grand écart entre Feydeau et Aperghis.
Le Dragon (2001) propose une réflexion ludique sur les menaces qui pèsent sur la démocratie. "Prix du Meilleur spectacle", plus de 200 représentations, près de 50.000 spectateurs, Festival d’Avignon.
Eclats d’Harms Cabaret (2004), cabaret music-hall met en en scène une Russie onirique
Dérapages (2006), un camion pour la démocratie, un spectacle contre l’extrême droite accueille trente cinq spectateurs sur 500 représentations dans un camion-théâtre mobile pour un spectacle de 35 minutes afin de tordre le cou aux solutions réductrices prônées par l’extrême droite.
MacBeth (2007),tragédie pour acteurs et marionnette dans la Tour vagabonde, structure en bois monumentale d’inspiration élisabéthaine.
Le Faiseur de Monstres(2008),spectacle Grand Guignol en plein air pour acteurs et animaux morts (ou presque).
Le Géant de Kaillass(2010), une fable sur le diktat des apparences dans un nouveau chapiteau.

 

Pause musicale

Avis clients

Cie Arsenic

Aucun résultat trouvé