Cat Power

Son actu

En quelques mots

Chan Marshall, alias Cat Power, prouve au fil de ses albums la phénoménale puissance d'un rock folk fait de bric et de broc, mais certainement pas en kit. Le dépouillement vocal et instrumental de ses débuts a progressivement laissé place a des sonorités plus travaillées, comme en témoigne The Greatest, disque enregistré à Memphis en compagnie des rois de la soul Mabon Teenie Hodges, Leroy Flick Hodges et Steve Potts, qui a fait connaître Chan Marshall à l'international en 2006.

Rauque et éthérée, la voix de Cat Power fait des merveilles, à peine soutenue par un piano ou une guitare acoustique. Elle sort deux premiers albums en 94 et 95, mais le succès débute avec "What Would the Community Think", signé sur Matador Records en 96. Fragmentaires, cathartiques, les compositions folk-rock de Cat Power arrachent l'émotion par un subtil mélange de tristesse et de nervosité, dont on retrouve les composantes portées à un paroxysme sur "Moon Pix" (1998).

En 2000, lassée de ses chansons, Chan Marshall sort un album de reprises de Dylan, des Rolling Stones : "The Covers Records", qui manifeste l'incroyable digestion de ses illustres référents par la chanteuse. Avec "Free", sorti en 2003, Cat Power parvient à fixer la volatilité ombrageuse de sa voix, mêlant intimisme des ballades et compositions rock plus soignées. "The Greatest" l'a rendue mondialement célèbre, et "Juke Box" (2008) poursuit sa quête de reprises, un renouvellement créatif à la source du blues aux influences souvent fécondes...

Pause musicale

Avis clients

Cat Power

Aucun résultat trouvé