Carlo Goldoni

Son actu

En quelques mots

Né dans la Venise du XVIIIe, le jeune Carlo Goldoni est très tôt inspiré par le théâtre qu'il voit dans la rue. A l'âge de 9 ans, il écrit une pièce destinée au théâtre de marionnettes.

Ses parents n'estimant pas la carrière théâtrale digne de leur famille, ils envoient leur fils étudier dans les écoles les plus strictes. Il commence une carrière de juriste qui le fait revenir à Venise en 1729. Après la mort de son père en 1732, il part pour Vérone où Giuseppe Imer, directeur de théâtre, l'encourage à écrire.

Sa première oeuvre, une tragédie intitulée 'Amalasunta', est présentée à Milan mais ne rencontre pas le succès escompté. Après plusieurs échecs dans le genre tragique, Goldoni comprend que sa vraie voie est la comédie. Il s'inspire de la commedia dell' arte qui règne dans l'Italie du XVIIIe et des pièces de Molière pour réformer la dramaturgie.

Son premier succès s'intitule 'L' Uomo di mondo' et marque la naissance de la comédie italienne moderne, avec des personnages plus développés que Pantalon ou Arlequin et un texte qui ne laisse plus autant de place à l'improvisation : les comédiens tombent le masque et s'inscrivent dans plus de réalisme.

Poursuivi par les critiques acerbes des autres dramaturges italiens, dont Carlo Gozzi, Goldoni finit par se lasser de la querelle et accepte de gagner Paris où la troupe du théâtre italien l'a invité.

En France, Goldoni écrit pour le théâtre et devient professeur d'italien à la Cour. Reconnaissant envers les Français, il leur écrit un hommage dans 'Le Bourru bienfaisant'. C'est d'ailleurs en français que le dramaturge compose ses oeuvres.

Après la mort de Louis XVI, Goldoni, alors octogénaire, est privé de ses pensions et meurt dans l'indigence en 1793. Incroyablement prolixe, Carlo Goldoni a réussi l'exploit d'écrire plus de 200 oeuvres en l'espace de 20 ans.

Pause musicale

Avis clients

Carlo Goldoni

Avatar

B Sidonie

Paris
(5/5)

Acteurs éblouissants

9 oct. 2017 20:37:21

La pièce est pleine d'humour et d'action, le très beau décor et des acteurs fantastiques font le reste.
Avatar

B Gilbert

LE POULIGUEN
(4/5)

Il ne faut jamais manquer Goldoni

22 sept. 2017 11:23:28

Bonne mise en scène, vive et enlevée. On peut critiquer l'adaptation du texte qui choisit parfois un registre de langage décalé ("con") qui détonne sur le reste. Goldoni, c'est un langage de théâtre populaire, mais de son temps
Avatar

L Frederique

Versailles
(5/5)

Énergique et parlant

17 sept. 2017 09:10:35

Pièce divertissante et pleine de rebondissements comme il se doit.
Avatar

L Claudine

(3/5)

moyen

17 sept. 2017 08:34:41

déçue par la mise en scène bcp trop moderne des textes, je ne suis pas contre d'un peu de relooking, mais là c'est vraiment trop. Dommage pour Goldoni. Certains acteurs, comme Maxime d'Aboville, ont une très mauvaise diction et ou portée de voix, en revanche, parfait pour Olivier Sitruk