En quelques mots

Né en 1948 au Texas, Calvin Russell mène une vie de hobo, vivant de musique et de trafic d’herbe dans le sud des Etats-Unis. Emprisonné 10 ans, il revient à Austin au milieu des années 80 et mène une vie marginale qui l’amène à rencontrer des musiciens géniaux tels Van Zandt, Jimmy Dale Gilmore, Willie Nelson, Michael Murphy…

En 1989, il fait la connaissance du producteur Patrick Mathé au Continental Club d’Austin, qui le signe sur New Rose Records. C’est le début d’une carrière éclatante pour ce blues man qui dépeint les paysages tortueux du Texas, et raconte la vie d’une humanité recluse à la lisière des modes de vie contemporains.

Avec A Crack in Time, Calvin Russell fait une entrée remarquée en France. Le macadam cow-boy coiffé d’un Stetson poursuit son odyssée avec Sounds from the Fourth World, qui contient la chanson "Crossroads", devenue en quelques années un incontournable de son répertoire. Soldier, produit par Jim Dickinson (originaire de Nashville), est un nouveau bijou blues-folk, enregistré en 1992 aux Studios Arlyn.

L’album Dream of the Dog, nommé d’après une vieille légende indienne, constitue un tournant dans la carrière de Russell. Un an plus tard, il sort un album éponyme aux couleurs très blues qui ravit les puristes. En août 2009, Calvin Russell revient avec Dawg eat Dawg, et s’apprête à effectuer une grande tournée européenne.

Son actu

Pause musicale