Son actu

En quelques mots

Bumcello, de "bum", clochard et "cello", violoncelle. Avant l'étymologie, la rencontre de deux artistes nourris de théorie musicale et de prestigieuses écoles américaines : Cyril Atef aux percussions, Vincent Segal au violoncelle.

Les deux compères jouent les "hobos" pendant de nombreuses années, et deviennent les musiciens attitrés de nombreux artistes : Jeanne Cherhal, M, Susheela Raman, Keziah Jones, Elvis Costello, Dj Mehdi, Sébastien Martel, Cesaria Evora, Princess Erika...

 

Les années d'arrangements épars se poursuivent, mais en 1999, Bumcello sort un premier album hypnotique éponyme sur le label Comet.

En 2001, "Booty Time" se voit signé sous l'égide de Radio France, mais c'est un an plus tard, avec "Nude for Love" que le duo Bumcello révèle ses pépites rythmiques et atmosphériques : pop et trip hop cohabitent sans effet larsen.

 

Le double CD "Get Me" revient aux sources de la velléité d'expérimentations sonores de Bumcello en 2003 : du boléro de Ravel au raga indien à une lecture atypique d'un hit de The Police, sur la même boucle musicale, le duo sidère par ses explorations.

Les deux aventuriers livrent donc au pas de charge "Animal Sophistiqué" en 2005, rumba, rock et electro se civilisent mutuellement, même si la jungle musicale est encore sensiblement en friche.

Pause musicale

Avis clients

Bumcello

Aucun résultat trouvé