Visuel de fond
 Blur

Son actu

En quelques mots

Blur, emmené par Damon Albarn et Graham Coxon, sévit dès 1991 avec l'album "Leisure", concentré de pop songs dont les plus retentissantesShe's so high et There's no other way s'imposent en Europe et aux Etats-Unis.

Deux ans plus tard, "Modern life is rubbish" fait office de pied de nez à la vague grunge qui s'abat sur l'industrie du rock. Jamais en mal d'ironie, Blur signe avec "Parklife" en 1994 un album qui pose ses musiciens en leaders de la Brit pop. La fameuse querelle qui longtemps opposa Blur et Oasis trouve ses lettres de noblesse à cette époque, et notamment après la sortie du disque "The Great escape".

Toujours en quête d'innovation, l'album éponyme qui sort en 1996 brouille les pistes de la Brit pop en proposant des inflexions électroniques ou expérimentales : Song 2 impose son cynisme déluré aux Etats-Unis,Beetlebum est massivement repris dans les festivals…

C'est avec "13" que s'impose, en 1999, le grand œuvre du groupe : un renouvellement rock fantastique filtre à travers ballades, ritournelles et morceaux instrumentaux. "Think tank", en 2004, achève de troubler les genres, recevant le contrepoint des expérimentations world et electro d'Albarn.

Chacun des musiciens multiplie depuis 2004 les side-projects, Damon Albarn avec Gorillaz ou The Good, the Bad and the Queen, et Graham Coxon en solo.

Pause musicale

Avis clients

Blur

Aucun résultat trouvé