En quelques mots

Référence incontournable d'un groupe de l'envergure de Metallica, Blue Oyster Cult naît de la rencontre entre deux futurs critiques rock, Sandy Pearlman et Richard Meltzer, bientôt entourés de cinq autres musiciens.

 

Instigateurs d'un hard-rock fantasmagorique, qui fait la part belle à la critique sociale par le biais de textes usant des gimmicks de la SF, Blue Oyster Cult sort son premier album en 1972. Il faut attendre quatre ans avant la consécration du groupe avec l'album "Agents of fortune". Le cultissime titre Don't fear the reaper figure au panthéon des BO de films d'horreur.

Blue Oyster Cult, peinant à se renouveler, traverse une passe obscure dans les années 80. Le groupe se reforme néanmoins en 1988 avec la parution du concept-album "Imaginos", prémisse de tournées internationales qui vingt ans plus tard, n'ont pas fini d'épuiser le culte du Blue Oyster.

Son actu

Pause musicale