En quelques mots

Dès 1866, deux précurseurs de l'archéologie pyrénéenne, Garrigou et Filhol, signalent l'existence de foyers, armes, outils de pierre à la Grotte de Bédeilhac. Le premier vit peut-être, à deux pas du charmant poème qu'il inscrivit dans la Salle Terminale, la gravure sur argile tout proche ? Pas davantage qu'à la Grotte de Niaux, il ne pensa que les dessins sur les parois et les sols des grottes puissent être aussi anciens que les gravures animalières sur os qu'il récoltait grâce à ses fouilles à la Grotte de La Vache voisine.

L'art rupestre de la Grande Grotte Préhistorique de Bédeilhac est une illustration de toutes les techniques connues dans les oeuvres magdaléniennes : dessin au trait noir, peinture en teinte plate ou bichrome, gravure fine sur paroi calcaire, raclages, utilisation de reliefs naturels, gravure sur le sol argileux. Il nous offre aussi les seuls bas-reliefs modelés sur argile connus aujourd'hui en préhistoire, représentant bisons, signes mystérieux, traces de doigts et sexe de femme.

Jusque dans les lieux les plus cachés de la grotte, les chasseurs magdaléniens ont realisé bisons, chevaux, rennes, bouquetins, mains, sexes et figurations humaines ainsi qu'un grand nombre de signes, véritable code encore incompris. Les dernières campagnes de recherche ont permis d'augmenter notablement le nombre des figurations connues.

Publicté

Prochainement

A venir

Aucun résultat trouvé

C'est par ici !

Cliquez ici
pour localiser
la salle
A 4KM DE TARASCON-SUR-ARIEGE DIRECTION COL DE PORT , 09400 BEDEILHAC ET AYNAT