En quelques mots

“On ne présente plus Ayo, qui en 4 ans et 2 albums a su s’imposer comme l’une des artistes les plus prometteuses de la scène internationale. Elle reprend la route après bientôt 2 ans d’absence pour présenter son tout nouveau spectacle, où les tons blues soul et funk rock se croisent avec bonheur... Ayo, avec cette émotion à fleur de peau et son énergie toujours communicative, promet de belles surprises.”

Ayo la bohème tisse ses références de la musique soul au funk. Née d'un père nigérian et d'une mère tzigane en 1980 près de Cologne, elle joue la carte nomade et s'installe entre la France et New York au début des années 2000. Elle élabore des chansons soul qui feront la joie des premières parties d'Omar ou de Codu Chestnutt, qu'elle rejoint sur un coup de tête sur la scène de l'Elysée-Montmartre.

Ayo, "joie" en yoruba, sort son premier album de chansons soul/funk "Joyfull" en 2006 et un deuxième album live, "Live at the Olympia"en 2007. Les singles "Down on my knees" et "Help is coming" passent sur toutes les radios et accroissent sa popularité.

Après le succès de "Joyful", Ayo revient avec un nouvel album fin 2008, "Gravity at last". Composé de 13 titres originaux écrits et composés par AYO, cet album a été enregistré en seulement 5 jours au studio Compass Point aux Bahamas, mythique studio du label Island (Bob Marley, James Brown, The Rolling Stones…). L’enregistrement s’est déroulé dans les conditions du live, sans répétitions préalables. Nouveau succés notamment porté par l'entêtant single "Slow, slow, Run, Run", Ayo entame alors une vaste tournée cette fois-ci dans de grandes salles...

Son actu

Pause musicale